Accueil > Archives > 6- Archives de la Nouvelle Comète 2014-2015 > - Actualité des Classes (cliquer dessus pour voir les sous-rubriques) > 1- CP1 > INVASION d’écureuils à l’école !

INVASION d’écureuils à l’école !

Des écureuils ont envahi notre classe !!! Mais, ils se sont bien cachés ! Saurez-vous les retrouver ?!:-))

Le travail a été réalisé sur plusieurs séances d’arts visuels. Tout d’abord, il a fallu découper puis coller des morceaux de feuilles d’arbres préalablement séchées pour recouvrir entièrement l’écureuil photocopié sur une feuille blanche. Ensuite, nous avons collé deux yeux mobiles colorés . Nous avons découpé la silhouette. Sur une feuille de dessin, nous avons colorié, avec des craies grasses, un fond en utilisant les couleurs qui rappelaient l’automne (jaune, orange, rouge, vert et marron). Pour finir, nous avons coller la silhouette de notre écureuil sur le fond ! Les CP1.

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 27 mars 2015 à 20:12, par Marie-France YVER En réponse à : INVASION d’écureuils à l’école !

    Les réalisations sont magnifiques....elles me laissent sans voix !! De vrais artistes ...en herbe !

  • Le 1er février 2015 à 17:03, par LAURENS En réponse à : INVASION d’écureuils à l’école !

    Cela me rappelle une poésie apprise en élémentaire il y a ... un certain temps... mais qui me reste en mémoire, avec un souvenir particulièrement délicieux de l’approche de la langue française :mélange de réalité et de suspension du temps, proche de l’imaginaire de l’enfance. Je veux parler du poème de Maurice Carême " l’écureuil et la feuille".
    Merci pour ces clichés.
    Bravo les enfants.
    Madame Laurens

    • Le 2 février 2015 à 19:48, par classe des CP1 En réponse à : INVASION d’écureuils à l’école !

      Merci Mme Laurens !!! Et voici pour vous et pour nous, ce très joli poème, effectivement, de Maurice Carême :

      L’écureuil et la feuille

      Un écureuil, sur la bruyère,
      Se lave avec la lumière.

      Une feuille morte descend,
      Doucement portée par le vent.

      Et le vent balance la feuille
      Juste au dessus de l’écureuil ;

      Le vent attend, pour la poser,
      Légèrement sur la bruyère,

      Que l’écureuil soit remonté
      Sur le chêne de la clairière

      Où il aime à se balancer
      Comme une feuille de lumière.

      Maurice Carême