Accueil > Archives > 7- Archives de la Nouvelle Comète 2013-2014 > - Actualité des Classes (cliquer dessus pour voir les sous-rubriques) > 8- Toutes les classes > "Le Pays de Rien"

"Le Pays de Rien"

Nous sommes allés voir à la maternelle Sempé, le spectacle des CP 2, des CP 3 et des CP 5.
Ils nous ont présenté une pièce qui s’intitule "Le Pays de Rien" de Nathalie Papin. Les enfants s’étaient déjà produits au théâtre des Amandiers à Nanterre dans le cadre du projet THEA avec l’OCCE des Hauts de Seine et devant leurs parents.

La pièce était formidable et les enfants ont très bien joué et très bien chanté !!

Encore BRAVO à eux et aux maîtresses : Mme Cousse, Mme Paradian et Mme Delpech qui les ont faits travailler tout au long de l’année !

A écouter ci-dessous, la chanson du final !

Je suis trop p’tit ...

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 8 juillet 2014 à 22:03, par Philippe Pilard En réponse à : "Le Pays de Rien"

    Quel beau projet que vous avez pu mener à terme grâce à votre passion du théâtre et de votre métier d’enseignant. Félicitations à tous ces acteurs et ces actrices en herbe qui j’espère pourront poursuivre leur apprentissage du dire et du lire des beaux textes dans leurs futures classes .

  • Le 8 juillet 2014 à 20:39, par Clara Cousse En réponse à : "Le Pays de Rien"

    Oui ce fut un travail de longue haleine, mais récompensé par un magnifique spectacle, car nos petites actrices et acteurs en herbe ont joué merveilleusement, ce texte contemporain, difficile pour des CP. Bravo à eux, et à nous les trois enseignantes, aidées, grâce à L’OCCE par une comédienne, Adeline Walter, à raison de 6 heures par classe. Bravo encore ! Ce projet a démontré qu’en alliant nos désirs et nos compétences un aussi bel ouvrage pouvait advenir.... Madame Laurens, directrice de notre école en voyant "la dernière" devant les parents s’exclama :" j’en ai eu des frissons", car effectivement, en utilisant la choralité pour mieux faire entendre le texte ( Les enfants expriment en chœur les phrases importantes du texte, et sont rarement seuls pour dire leur réplique, donc investissent tous ensemble un personnage), les mots résonnent avec force et pleine de l’ampleur... Le travail des comédiens/comédiennes demande plus de rigueur mais permet à tous les élèves de participer pleinement au projet, sans peur, car le groupe se soutient mutuellement et aucun enfant ne se retrouve seul, face aux spectateurs.